09 janvier 2013

rajout

Mais oui, bien sûr, les rites et le rituels, les habitudes "bon marché", les gestes cent fois répétés (mille, si vous le voulez!). Le réveil-matin sonne. Je l'éteins. Je me lève. Nu, la plupart du temps, je soulève le rideau et regarde le temps. Jardinier, s'il pleut, je me recouche et me rendors. S'il ne pleut pas, j'enfile mon slip, mes chaussettes, mon pantalon, mon tee-shirt et mon pull laissés chus au pied du lit la veille. Salle de bains, brossage de dents, époussetage des cheveux,vives ablutions faciales à l'eau froide, pipi.... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 17:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 janvier 2013

rajout

Dans mon écrit précédent, un oubli. J'avais un pote, un ami. Il refusait tout confort (mot qui, d'ailleurs, est fait de deux syllabes intergeangables). Combien de voies d'escalade n'avons-nous pas faites ensemble? Je n'en sais plus rien. Nous nous aimions bien. Sans cesse, il me disait son indésir de vivre. Il prenait, en escalade, des risques insensés - mais malheureusement encensés par la communauté des grimpeurs tant ses réalisations dépassaient, et de loin, ce qu'il était convenu, à l'époque, d'appeler "les possibilités humaines".... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2013

Lettre ouverte à Joseph Orban

Tu écrivais hier ou ce matin "A quoi cela sert-il d'aller travailler? " Tu répondais: "A rien!". J'ai lu ton blog vers 7h45, juste avant de mettre le contact dans mon petit camion, en buvant mon premier verre de vin- toi, tu te permets du champagne! -. J'avais l'intention d'aller ramasser les dernières feuilles chez X et Y puis d'aller arracher les ronces qui, depuis des années, envahissent le massif de rhododendrons des demoiselles B. Tu parles d'une joie!! J'étais frétillant à l'idée d'aller enfourcher des tas de feuilles (A propos,... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,