30 juillet 2014

Méfiez-vous

Méfiez-vous comme de la peste des tronçonneuses. Ce jour, je catapultais vers le bas un buisson d'aubépines devenu arbre à moitié mort. Mon imbécile d'engin, plutôt que me prévenir de l'idiotie de mon geste, s'enfonça dans le tronc, suivant ainsi l'ordre que je lui avais signifié. La différence entre lui et moi, c'est qu'il voyait où il allait, c'est à dire dans un nid de guêpes! Vingt piqûres sur les bras. Ca réchauffe! Ben quoi! Je n'ai rien d'autre à raconter car j'ai passé le reste de la journée à me pommader et à ne savoir que... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 17:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 juillet 2014

hé"hé

J'aime assez Cheng Ji. Comment? Vous ne savez pas qui est ce bonhomme? C'est un chinois qui a réussi l'exploit d'être le dernier du tour de France, à 6h02 du vainqueur. Lanterne rouge, qu'il est, Cheng Ji. Ca lui va comme un gant car il est né au pays des lanternes rouges, le petit livre rouge à la main, dans un pays dit rouge. Gageons qu'il enfilera le maillot rouge ( à moins qu'il ne soit rouge de honte). Et puisque je parle de cycles, le maillot jaune viendra disputer un critérium dans mon coin, les jours prochains. Le prix demandé... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 17:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 juillet 2014

petits presque riens

Qu'est-ce qui se passe? Couché vers 23h voire 23h30, je me lève tous les jours à 5h30 et, quand tout "va bien", à 6h10! Et c'est à peine si je baîlle pendant la journée. Cela fait plus d'un mois que ça dure. On me dira que ça rallonge mes journées... certes. Aujourd'hui, j'ai entendu pour la première fois le verbe "bifler". On comprendra le sens quand on saura qu'un chef de patrouille de scouts a dû quitter le camp d'été de la troupe, a été ramené "manu militari" à ses parents, qu'une plainte a été déposée et que l'adolescent,... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 16:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 juillet 2014

21 juillet

Aujourd'hui, lutte finale? Que nenni: fête nationale! Je me suis défilé: je n'ai pas défilé. Néanmoins, j'ai essuyé la drache nationale, avec un drapeau digne d'une serpillère (ou serpillière, si si, j'ai vérifié!), ce qui m'a permis d'apprendre que la Belgique était le seul pays au monde (vous rendez-vous compte?) à avoir un drapeau qui ne correspond pas aux injonctions de la Constitution! Il est à l'envers, notre drapeau! Les couleurs devaient être horizontalement mises dans cet ordre: rouge au-dessus, jaune, noir. On a trouvé qu'il... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 19:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juillet 2014

Inspiration

J'aurais pu écrire qu'après les embardées funèbres de ces dernières semaines la vie avait repris son cours normal: je me lève, m'ablutionne, me déleste des trop pleins accumulés, me caféine, me tartine, me nicotine, m'imagine le travail du jour, prépare les outils nécessaires à sa réalisation, m'arrête aux feux rouges, déballe un bonbon à la menthe, m'arrête au passage du train qui relie Spa et Pépinster (il passe systématiquement à Theux à la même heure que moi, ce con), roule une cigarette en attendant, arrive chez le client puis... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 18:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 juillet 2014

Parfois, deux, c'est trop J-C Legros 09:30 - Aucun tag - Editer Publié / Voir   Vendredi, nous étions nombreux autour de Joseph qui s'en était allé vers l'infini du temps. Samedi tôt matin, je reçois un coup de téléphone: "Guy est décédé cette nuit". Matin noir qui nuit. Matin sombre qui sombre dans les souvenirs, qui plonge dans le remue-ménage de la mémoire. Guy libraire chez qui se tenaient les réunions poétiques; Guy anar; Guy folkloriste; Guy goûteux de tout qui vint habiter chez moi quelques... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 09:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 juillet 2014

Parfois, deux, c'est trop

Vendredi, nous étions nombreux autour de Joseph qui s'en était allé vers l'infini du temps. Samedi tôt matin, je reçois un coup de téléphone: "Guy est décédé cette nuit". Matin noir qui nuit. Matin sombre qui sombre dans les souvenirs, qui plonge dans le remue-ménage de la mémoire. Guy libraire chez qui se tenaient les réunions poétiques; Guy anar; Guy folkloriste; Guy goûteux de tout qui vint habiter chez moi quelques mois, voilà longtemps; Guy dérapé de la vie dite normale. Malade, il souhaitait "tenir" jusqu'au 15 août, jour de... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 09:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 juillet 2014

Interrogation

Je ne sais ce qui s'est passé: san doute une mauvaise manipulation. Mon texte d'hier a disparu. Grâce à mon ingéniosité, j'ai réussi à le retrouver et, par un "copier-coller" des plus ardus, je vous le rends aujourd'hui. Un nouveau sera écrit tout-à-l'heure, quand cessera le bruit de la machine infernale qui déleste le lait des pis des vaches voisines.
Posté par J-C Legros à 06:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2014

Etrange J-C Legros 11/07/14 - Aucun tag - Editer Publié / Voir   Gilgit, Nord-Pakistan, décembre 1993. La poussière, levée par le vent froid, m'encrasse plus encore: je rentre à la civilisation (!) après une quinzaine de jours passée dans ma famille Hunza, invité exceptionnel au mariage du fils aîné, Mujahid. Là-bas, là-haut dans la vallée, à quelques kilomètres de la frontière sino-pakistanaise, la nuit est plus noire que le noir, le silence plus silencieux que le plomb. La rivière, si grondante... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 06:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2014

Etrange

Gilgit, Nord-Pakistan, décembre 1993. La poussière, levée par le vent froid, m'encrasse plus encore: je rentre à la civilisation (!) après une quinzaine de jours passée dans ma famille Hunza, invité exceptionnel au mariage du fils aîné, Mujahid. Là-bas, là-haut dans la vallée, à quelques kilomètres de la frontière sino-pakistanaise, la nuit est plus noire que le noir, le silence plus silencieux que le plomb. La rivière, si grondante l'été, se mure dans ses glaciers, dans sa mère, avant de renaître au printemps. Elle se tait, elle... [Lire la suite]
Posté par J-C Legros à 07:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]