Nous avions la paix; et le temps avançait lentement comme une limace.

Hans Henny Jahnn "Les cahiers de Gustav Anias Horn". Dernière phrase du Tome 1